numéro 08

 

dossiers: 1-Cory Doctorow   2-Linda Nagata

responsable des dossiers: 1-Stephane Gallay et Steve Johnson   2-Denis Labbé

Format livre

192 pages – disponible
Prix : 14,99 € (dont 3,99 € de frais de port)

Format numérique

4,90 € / Tout en couleurs et avec des nouvelles en bonus !

Sommaire

Navigation

numéros récents

 

éditorial 08

 

   
EXTRAIT
C
e n’est pas vraiment un marronnier, même si on en parle de plus en plus en ayant l’impression de ne pas le voir arriver, c’est le livre numérique. Il y a dans cette expression une charge culturelle intense qui se relie aussi à l’odeur du papier, neuf ou au contraire ancien, de la colle, à l’arrangement des caractères, à ces feuilles qui glissent sous le gras du pouce, à ces couvertures prometteuses, et parfois d’autant plus qu’elles peuvent être sobres. Et puis, livre vient de « liber », qui relie à l’arbre. Arbre de la connaissance, et la boucle semble bouclée : vade retro, e-bookanas. Oui, mais ceux qui eurent cette idée il faut bien le dire géniale de découper en feuilles de hauteur égale les papyrus – jusque-là enroulés en volumina empilés dans des rayonnages en croisillons dans les grandes bibliothèques – en inventant ainsi le codex, qui donnera le livre, n’introduisirent en fait au début qu’une plus grande facilité de stockage et de manutention, ainsi que de nouveaux gestes. Il devint possible par exemple de feuilleter, et d’aller directement à une page repérée sans devoir parcourir l’ensemble du rouleau. Quelque chose de comparable au passage de la bande magnétique au disque compact.

Mais pour le reste, rien ne changeait. La lecture se faisait toujours à voix haute, ce qui permettait de donner sens à un texte dont les mots et les lettres se suivaient sans aucune interruption, sans espaces, ni ponctuation. Il fallut des siècles pour que les mots s’individualisent, pour que des signes viennent enrichir les textes en y mettant des respirations, des intonations, des intentions, et sans doute plus d’un millénaire pour qu’il devint possible de lire en silence, et sans même subvocaliser. Et qu’on ne s’y trompe pas, cette dernière fonction met aussi en jeu une évolution de la spécialisation et de la mise en action des zones cérébrales. (…)

Pierre Gévart