numéro 10

 

dossier : Paul J. McAuley

responsable du dossier : Hugo Van Gaert

Format livre

192 pages – disponible
Prix : 14,99 € (dont 3,99 € de frais de port)

Format numérique

Tout en couleurs et avec des nouvelles en bonus !

Sommaire

Navigation

numéros récents

 

éditorial 10

 

   
EXTRAIT
I
l est des éditoriaux tristes. Comme celui-ci que je réécris au moment de mettre sous presse, selon l’expression consacrée. Ce matin, réveillé par un chaud soleil africain, je parviens à me brancher sur internet, et tout de suite, le surcroît d’activité des forums consacrés à la science-fiction me surprend : Alain le Bussy vient de mourir. Alain avait fait partie des auteurs de la mythique collection « anticipation » des éditions Fleuve noir, en particulier avec sa série « Deltas ». Il s’y était installé avec son étonnante fécondité littéraire (plus de quarante romans publiés et davantage encore attendant de l’être), sa faconde d’auteur liégeois, son increvable bonhommie. Je cite Alain Genefort, réagissant à chaud : « Auteur débutant du Fleuve Noir il y a une vingtaine d’années, j’ai trouvé en Alain la première personne du “milieu SF” à me mettre à l’aise. Aucune distance avec lui, jamais. Et son “Deltas” était un putain de bon bouquin, un “Fleuve idéal” pour moi. ».

Cela résume bien les choses. Mais Alain le Bussy n’était pas seulement cet auteur presque trop prolixe, tellement pressé de passer à la page suivante, incapable de résister à un mauvais jeu de mots. Il était encore cet infatigable ambassadeur de la science-fiction de langue française. « C’était quelqu’un d’adorable, un infatigable amateur du genre à qui ont doit des dizaines de livres, d’articles, d’événements, de jeux de mots foireux et d’éclats de rire. Quelqu’un qui a représenté la SF Francophone à de nombreuses occasions, dans des conventions mondiales ou Européennes. Quelqu’un qui gagnait sans cesse à être connu. » écrit pour sa part Jean-Claude Dunyach. (…)

Pierre Gévart